Plus d’hésitation sur telle ou telle expression

9 Mai. Chanter à tue-tête : sens, origine et mode d’emploi

La locution adverbiale « à tue-tête » accompagne habituellement les verbes chanter, crier ou parler, car elle se rapporte toujours à la voix humaine. On se propose de revenir sur le sens de cette expression et son apparition en français.

Signification de l’expression

« À tue-tête » signifie avec toute la puissance de la voix. « Chanter à tue-tête » revient donc à produire des mélodies en élevant la voix à son niveau le plus élevé. Il en est ainsi de « crier à tue-tête » qui signifie le fait de pousser fortement un cri.

Étymologie de la locution verbale « chanter à tue-tête »

L’expression vit le jour à une période où le verbe « tuer » n’avait pas le seul sens qu’on lui connaît aujourd’hui. C’était au siècle de la Renaissance. Quand on employait ce verbe en ces années lointaines, cela pouvait traduire le fait d’enlever la vie à une personne. Mais il était également synonyme d’exténuer ou de fatiguer. On comprend alors qu’une personne puisse vous infliger une fatigue extrême lorsqu’elle chante très fort près de vous. Apparue donc au XVIe siècle, l’expression n’a rien perdu de son archaïsme. Cependant, elle est d’un emploi vivace dans la langue contemporaine, contrairement à d’autres locutions forgées de la même manière à l’instar de « à tue-chevaux », une autre manière de dire très vite, qui a simplement disparu.

Un exemple

Cette citation extraite du roman L’Enfer d’Henri Barbuse illustre parfaitement notre expression. La réalité évoquée n’a rien de plaisant certes, mais elle a l’avantage de bien coller au sens de la locution. Voici cet exemple : « Il s’agissait d’un homme qui avait égorgé une fillette en même temps qu’il la violait, et qui, pour qu’on n’entendît pas les cris de la petite victime, chantait à tue-tête. »

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le titre du livre est bien trouvé.

Ne ratez pas

Couper la poire en deux : origines et signification

publié le 20 octobre

Même si le contenu sémantique de cette locution verbale n’est pas un secret pour vous, il n’est pas certain que vous maîtrisez son origine. On ...

voir plus

Être sur le fil du rasoir : explication, origine et illustration

publié le 6 juin

À moins d’être un funambule hors classe, est-il possible pour âme qui vive de se tenir sur le fil d’un rasoir ? À supposer même que l’obje...

voir plus

Tête de linotte : signification, étymologie et exemple

publié le 20 mai

Si l’on vous a déjà traité de « tête de linotte », j’espère que vous n’avez pas pris cela pour un compliment. Ce n’est pas du tout le...

voir plus